Vivre à Agen: la ville du pruneau

Tout le monde connaît Agen grâce à ses merveilleux pruneaux, qui est un fruit sec qui vient de la prune pour être conservées longtemps, très longtemps ! Mais attention ! Ce fruit est protégé depuis 2002 dans l’Union Européenne ainsi que son arbre fruitier, le prunier d’ente. Sa consommation peut se faire nature si vous êtes trop pressé de manger ces petites merveilles, ou sinon si vous aimez le sucré-salé dans des plats.

La récolte de la prune se déroule entre août et septembre. La méthode est peut-être barbare mais c’est le seul moyen de récolter les fruits. On secoue le prunier manuellement ou si vous n’avez pas assez de bras ou que vous êtes trop petit, avec des vibreurs mécaniques. Vos prunes tomberont normalement dans de larges toiles tendues. Pour avoir un pruneau de qualité, il faut que la maturité de la prune soit parfaite. Pour les sécher, rien de plus simple : du soleil ou un four.

Sous les ponts d’Agen coule la Garonne

Après avoir déguster de délicieuses prunes séchées, traversons en bateau la Garonne. Le meilleur moment de la journée où le fleuve resplendit, c’est la nuit, dont l’eau est éclairée par les réverbères. Si malheureusement le mal de mer s’installe, un pont pour piéton est mis à disposition. Cette passerelle a été construite au XIXème siècle, à l’exception que les piliers en pierre ont été remplacés par des piliers métalliques.

Un autre pont qui mérite le détour est le pont-canal d’Agen. Il a aussi été construit au XIXème siècle, et c’est le très grand duc d’Orléans qui posa la première pierre ! Il contient vingt-trois arches, mesure 550 mètres et peut prétendre au titre de « deuxième plus long canal de France ». Fait de pierre, les bateaux naviguent par dessous, mais seulement à sens unique.

Le marché d’Agen

cathedrale-saint-caprais-agenLe marché couvert n’est célèbre que par son bâtiment ascendant : la cathédrale Saint-Étienne qui est édifiée au XIIIème siècle mais la construction sera interrompue par plusieurs raisons financières et par les guerres de religion. La Révolution Française lui donna le coup de grâce et elle disparaîtra de la circulation en 1835. Le deuxième bâtiment qui fit la renommée du marché est son aménagement couvert en 1882, proposé par le maire là où se trouvait la cathédrale. Ce bâtiment est dû à l’architecte héritier, qui s’inspira des Halles de Paris en maniant habilement le fer et le verre. Les habitants peuvent se sentir un peu parisien en s’engouffrant dans cette bâtisse pour faire leurs courses. Et ils sont bien contents de l’avoir ce marché !

La santé économique de la ville d’Agen

Comme Agen est la ville préfecture de la Lot Et Garonne, la commune possède une bonne santé économique et un bon service administratif. Son dynamisme vient du quartier du sud ouest où siège de nombreux commerces européen, tout près de la péninsule ibérique. Surtout, Agen a construit son économie grâce à l’industrie pharmaceutique dont UPSA est l’un des leaders mondial des médicaments effervescents. On trouve aussi les sièges régionales des plus grands groupes du secteur tertiaires dont celui de Crédit Agricole et la Macif. Enfin, l’agro-alimentaire est un élément moteur également de l’économie agenaise.

S’installer à Agen

agenLa commune compte pas moins de 21 000 biens pour loger ses 34 000 habitants. On observe une forte prédominance des appartements (65%) au niveau des types de logements qui constitue la ville lot et garonnaise contre 32% de maisons. Il reste environ 3000 logements toujours disponibles en vente ou en location à Agen. Pour venir y vivre, il est bon de savoir que le prix moyen de l’immobilier à Agen tous types de biens confondus est de 1360€ le mètre carré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>